Né à le 31 Décembre 1965 à Banamba. Issu d’une chefferie, son père était le chef du village de Banamba.

Mamadou N’Fa Simpara député élu à Banamba : l’homme à la croisé de son destin
Comme on le dit chez nous « le destin est plus âgé que sont propriétaire », c’est ce qui ressort du cas de N’Fa Simpara.
De son vrai nom Mamadou Simpara communément appelé N’Fa, est un homme d’affaire malien de renommé. Issu de la famille de chefferie traditionnelle de Banamba « Dougoutiguila », N’Fa est né dans les années 1965 dans la même ville.
Comme tous les autres enfants du même âge, Mamadou Simpara dit N’Fa rentre à l’école Française et coranique. Au bout de quelques années, N’Fa embrasse l’école coranique, parce qu’il souhaiterait être un halif coran « érudit » et abandonnant l’école Française.
N’Fa de son jeune âge, voulait continuer ses études du coran à l’extérieur du pays pour être un grand connaisseur du coran, et de se rapprocher de Dieu. C’est partant de là que l’homme a été frappé par son destin à Bamako.
De 1979-1980 N’Fa Simpara, l’homme à la croisé de son destin débarque au grand marché de Bamako auprès d’un grand frère commerçant suite à l’appelle de son oncle Madoublé Traoré.
Commencé comme vendeur ambulant de sachet appelé à l’époque (madame bagage) à la place de légumes et de multiples produits que le talent de N’Fa se découvre en commerce. Au bout de quelques années d’exercice de ce métier comme vendeur ambulant et auprès de ses frères propriétaires des grandes boutiques et de maitrise du marché et des produits que, N’Fa s’installe à son propre compte. S’installé à son propre compte grâce à l’aide de son oncle ; Mamadou Simpara dit N’Fa commence à vendre les produits cosmétiques sous la table avec un fonds de commerce de Cent Vingt Cinq Mille (125 000Fcfa).
C’est à partir de ce fonds de commerce que, N’Fa transforme la table de produits cosmétique en Kiosque puis ouvert des grandes boutiques partout à Bamako. Travaillant avec les membres de sa famille, commerçant import-export N’Fa ouvre également des boutiques de Quincaillerie, de l’électronique etc et devient par la suite un opérateur économique qui intervient dans beaucoup de domaines.
Des affaires à la politique, Mamadou Simpara dit N’Fa est député élu à Banamba à l’assemblée nationale sous l’alliance CNID-FYT- URD au départ. Aujourd’hui il répond à la coloration de ADP-Maliba à la demande de la population de Banamba.
A l‘Assemblé Nationale N’Fa, est membre de la commission de contrôle et celui des finances. Il est également président de la FPU (Fédération pour la Paix Universelle) à l’assemblée nationale.
Marié et père de plusieurs enfants, N’Fa Simpara est consul de Bangladesh au Mali.
Boubacar Diam Wagué